Comment faire un bon CV ? les 5 règles à respecter

header bon cv

Pour avoir un bon CV, quelques simples règles de cohérence vous aideront pour créer le contenu le plus adapté à vos objectifs.

Un titre clair et percutant

C’est la première chose qui attirera l’œil du recruteur sur votre CV, il est donc important qu’il retienne son attention. Pour cela, le mieux est d’être clair : évitez d’employer un jargon trop spécifique, la personne doit pouvoir comprendre immédiatement ce que vous faites. 

Pour être plus impactant, n’hésitez pas à glisser un ou deux mot-clés dans votre titre, mais pas plus : cela doit se limiter à quelques mots. Cela peut vous permettre de mettre en avant une compétence qui vous démarque des autres candidats. Par exemple : « commercial export trilingue français, anglais et russe ».  Ces termes vous permettront d’être mieux référencé si vous mettez votre CV sur un site de recherche d’emploi ou Linkedin.

À éviter : les adjectifs d’auto-flatterie comme « directeur commercial ambitieux et à l’écoute », qui ne sont basés que sur votre appréciation personnelle.

Ne pas oublier de rubrique

Votre CV doit être lisible et doit comporter toutes les informations nécessaires au recruteur pour cerner votre profil. Ainsi, il est important de n’oublier aucune rubrique. 

La première est tout simplement l’état civil : votre nom, tous vos moyens de contacts (mail, téléphone, éventuellement adresse), et si cela a son importance pour le poste, le fait que vous ayez votre permis. 

Ensuite, une rubrique sur votre formation et vos diplômes, et une autre sur vos expériences professionnelles. Vous pouvez placer celle qui est la plus actuelle en premier : si vous êtes étudiant, il sera plus logique de commencer par la formation par exemple. 

Les deux dernières rubriques, pas moins importantes, sont celles sur les compétences et langues, et celle sur les centres d’intérêt. Pensez donc à les soigner aussi.

Un CV adapté à l’offre d’emploi 

Il est impossible de faire un CV qui correspondra à toutes les entreprises dans lesquelles vous postulez. C’est pour cela qu’il est crucial d’adapter votre CV en fonction de l’offre que vous visez. Attention, cela ne veut pas dire recommencer votre CV à zéro à chaque candidature, en changeant le design et toutes les informations.

Mais il est important de modifier certaines choses pour mieux répondre aux attentes du recruteur. Pour savoir quoi adapter, il vous suffit d’analyser l’offre d’emploi à laquelle vous répondez ou une fiche de poste, ou le profil Linkedin d’une personne ayant un emploi similaire. Vous pourrez ainsi repérer les mots clés.

D’abord, vous pouvez adapter votre titre et les intitulés de vos expériences passées pour qu’elles correspondent plus. On ne parle pas de vous inventer des postes que vous n’avez pas eu, juste d’utiliser un lexique qui va de paire avec ce que le recruteur emploie lui-même.

Ensuite, il vous faut lister les valeurs et qualités qui sont attendues pour le poste pour les mettre en valeur. Encore une fois, vous n’avez pas besoin de faire un catalogue exhaustif, surtout si vous ne les possédez pas toutes. Mais celles dont vous pouvez vous targuez, placez-les dans votre CV : dans la rubrique de vos expériences et formations, lorsque vous détaillez ce que vous y avez appris, mais aussi dans la rubrique compétences, qui est parfaite pour cela. Et parfois même, la partie sur vos centres d’intérêts peut vous permettre de montrer certaines valeurs.

De la concision

Autre point essentiel : votre CV doit être concis. Idéalement, il doit tenir sur une page, notamment si vous êtes en début de carrière. Vous pouvez vous permettre deux pages si vous avez dix ou vingt ans de carrière.

Vous n’avez pas besoin de lister absolument toutes vos expériences professionnelles depuis votre premier job d’été, à part s’il apporte réellement quelque chose. Comme nous le disions plus tôt, le but est de s’adapter à l’offre visée, donc toutes les expériences qui n’ont aucun rapport avec n’ont pas leur place. À vous de juger quoi garder donc, surtout vos expériences les plus longues et marquantes. Évitez ainsi vos stages d’étudiant si vous travaillez depuis plusieurs années déjà. Si vous avez travaillé plusieurs fois dans la même entreprise, vous pouvez regrouper cela dans un seul paragraphe. 

Même chose pour les formations, vous n’êtes pas obligés de remonter jusqu’au baccalauréat si vous avez fait des études supérieures, contentez-vous de vos diplômes universitaires. 

Pour les descriptifs de vos expériences, pas besoin de vous étalez pendant des lignes. Rappelons-le, un recruteur passe en moyenne 6 secondes sur un CV. Soyez synthétiques, et utilisez des termes concrets et surtout des chiffres pour que vos exemples soient plus parlants.

Un bon CV montre votre personnalité

Pour vous démarquer des autres candidats, rien de mieux que votre CV traduise un peu votre personnalité. Ne négligez donc pas la rubrique des centres d’intérêts particulièrement, car elle peut donner au recruteur un aperçu de qui vous êtes au delà de vos accomplissements professionnels, un aspect qui pèse aussi dans la balance lors des recrutements.

Listez donc quelques-unes de vos passions, mais seulement si ce sont réellement des choses qui vous animent et pour lesquelles vous prenez du temps : si vous avez pris deux cours de salsa, ce n’est peut-être pas la peine de le mentionner. De plus, cette rubrique peut vous permettre de compléter votre profil pour un poste particulier. Si vous postulez pour un poste de community manager et que vous êtes passionné de photographie, cela fera de vous un candidat d’autant plus complet.

Une orthographe impeccable

Dernière chose, à ne pas négliger pour autant : l’orthographe et la grammaire. Les recruteurs sont assez intransigeants là-dessus, donc pensez bien à soigner votre CV. Pour cela, quelques solutions simples : en plus d’utiliser un auto-correcteur sur votre ordinateur, pensez à vous relire plusieurs fois. 

Et si vous le pouvez, demandez à un proche, si possible quelqu’un avec un bon niveau d’orthographe, de vous relire aussi. Cela vous permettra aussi d’avoir un avis extérieur sur votre CV en général.

Conclusion

Autre petit détail à ne pas oublier : renommez votre fichier pour qu’il soit facile pour le recruteur de s’y trouver. Cela fera plus professionnel ! Vous pouvez donc le renommer en tant que « CV Prénom Nom » ou « CV Prénom Nom Poste ».

Et surtout, n’oubliez pas un élément crucial : le design de votre CV, qui pourra vous desservir malgré tous vos efforts, s’il n’est pas très lisible. Alors pour impressionner le recruteur, choisissez plutôt un CV design et efficace, que vous pourrez trouver parmi nos 80 modèles différents.

Créez votre meilleur CV 🎉

L'outil Fisio vous permet de réaliser un CV rapidement avec 80 modèles de CV en ligne ! 

⭐⭐⭐⭐⭐ 4,9/5 (Avis utilisateurs)