L’orthographe lors d’une candidature, un aspect essentiel.

importance orthographe lors d'une candidature

Vous avez le CV idéal et toutes les compétences requises pour le poste, mais pourtant, aucune réponse positive ? Le problème vient peut-être de votre niveau en orthographe. C’est un point crucial pour les recruteurs, qu’il ne faut pas oublier de soigner.

La vision des recruteurs

Les statistiques sont unanimes : les Français ne sont pas très bons en orthographe. Selon le dernier baromètre réalisé par le projet Voltaire, un service de remise à niveau, ils ne maîtrisent que 49,1% des règles d’orthographe les plus courantes.

Pourtant, c’est un des critères principaux des recruteurs. « Une mauvaise orthographe reste rédhibitoire », explique Mireille Garolla, directrice d’un cabinet de conseil en ressources humaines.

Un candidat avec une orthographe irréprochable augmenterait de 56% ses chances d’être retenu pour un entretien, selon les conclusions de l’universitaire Loïc Drouallière dans son livre Orthographe en chute, orthographe en chiffres : deux expériences édifiantes.

Lors de la rédaction de sa lettre de motivation ou de son CV, il faut surtout être rigoureux pour éviter le plus possible les fautes : « Surtout lisez et relisez et faites relire pour proscrire fautes  de syntaxe et d’orthographe. Nul n’est sensé être parfait sur ces questions mais là aussi cela témoigne de votre application », rassure Michel Tosi, fondateur d’une société de conseil en ressources humaines. « Le recruteur doit comprendre que vous n’avez rien négligé pour lui répondre ou lui écrire. »

Lien : 

« Orthographe en chute, orthographe en chiffres : deux expériences édifiantes » par Loic Drouallière : https://www.amazon.fr/Orthographe-en-chute-Lo%C3%AFc-Droualli%C3%A8re/dp/2343058253

Un surcoût pour les employeurs

Écrire est une nécessité quotidienne dans la majorité des emplois, que ce soit des mails, des rapports ou d’autres formats. Une déficience à ce niveau constitue donc un coût pour l’entreprise : soit parce que quelqu’un d’autre devra relire les textes, soit en termes d’image auprès des clients ou du public.

Comment s’améliorer ?

Pour remédier à des difficultés en orthographe, il existe heureusement plusieurs solutions. Cela se joue déjà dans le quotidien, tout simplement en lisant plus ! Plusieurs études ont prouvé que les lecteurs réguliers avaient une meilleure orthographe.

Si vous souhaitez une remise à niveau plus drastique, de nombreux organismes existent, avec différentes formules, certaines en ligne, dont les tarifs varient. Un des plus connus est le Projet Voltaire qui propose des formations allant des écoliers aux adultes. A noter que certaines sont éligibles au compte personnel de formation, qui permet de poursuivre des formations en tant que salarié ou demandeur d’emploi.

Le site Frantastique propose lui des cours personnalisés qui prennent environ 15 minutes, et vous sont envoyés chaque matin, soit par mail, soit via son application mobile. Il existe également la plateforme OrthoPass qui fonctionne avec des modules de 20 minutes.

Liens : 

Attester de son niveau

Que vous ayez eu besoin de retravailler votre orthographe ou si elle était au contraire déjà irréprochable, il est bon de pouvoir indiquer votre niveau sur votre CV. Cela constituera un atout non négligeable aux yeux des recruteurs.

Toutes les plateformes citées plus haut proposent une sorte de certification, généralement avec des scores sur 1000, à la façon du TOEIC, ou avec plusieurs niveaux. Celles de Frantastique ou OrthoPass se passent en ligne. La plus connue est le certificat Voltaire, un examen qui ne se déroule pas via Internet, mais qu’il est possible de passer un peu partout en France dans des centres reconnus.

Share This