Exemple CV Agent de sécurité

header agent de securité

Pour vous guider dans la rédaction d’un curriculum vitae optimal, Fisio vous propose sa série d’articles CV métier. Ainsi, vous pourrez constituer le dossier de candidature idéal, adapté à la profession que vous souhaitez exercer. 

Aujourd’hui, on vous dit tout sur ce que devrait contenir le CV d’un agent de sécurité, un métier au service de la population. 

Agent de sécurité : un voyage constant entre les coulisses et la scène

Parfois, un agent de sécurité ne se remarque même pas. Il se fait suffisamment discret pour œuvrer dans les coulisses, pour surveiller et jauger la situation sans intervenir dans les affaires en cours.

Dans un magasin par exemple, ce professionnel restera en retrait une grande partie du temps. Il n’est pas inactif pour autant, puisqu’il s’agit de rester vigilant, d’être aux aguets pour prévenir autant que possible les dérapages… et surtout pour intervenir en cas de problème.

C’est justement lorsqu’une situation épineuse se présente qu’il va se placer sur le devant de la scène. Il va tenter de désamorcer un conflit ou d’évacuer le plus calmement possible les fauteurs de trouble.

Puis il reprendra sa veille, jusqu’à la prochaine situation à démêler. 

Dès lors, s’il fallait résumer les principales tâches d’un agent de sécurité, on pourrait dire qu’il doit…

  • Surveiller la zone qui lui a été attribuée de manière attentive et méthodique.
  • S’assurer du respect des consignes et règlements au sein de l’établissement – ou du domaine – dont il garantit la sécurité.
  • Intervenir de manière raisonnée en cas de débordements, pour éviter la surenchère et éventuellement éconduire les personnes qui troublent l’ordre.
  • Appliquer les premiers secours si un usager est victime d’une crise, d’un accident… en s’assurant de contacter ou de faire contacter les professionnels compétents (gendarmes, urgentises…).
  • Garantir la sûreté du bâtiment au niveau de ses infrastructures, notamment par rapport aux risques d’incendies ou aux accidents techniques.
  • Tenir scrupuleusement un registre visant à consigner les problèmes rencontrés et les solutions apportées.
  • Aider les personnes à s’extraite de situations délicates, si elles sont coincés dans un ascenseur, par exemple.

  • Surveiller la zone qui lui a été attribuée de manière attentive et méthodique.
  • S’assurer du respect des consignes et règlements au sein de l’établissement – ou du domaine – dont il garantit la sécurité.
  • Intervenir de manière raisonnée en cas de débordements, pour éviter la surenchère et éventuellement éconduire les personnes qui troublent l’ordre.
  • Appliquer les premiers secours si un usager est victime d’une crise, d’un accident… en s’assurant de contacter ou de faire contacter les professionnels compétents (gendarmes, urgentises…).
  • Garantir la sûreté du bâtiment au niveau de ses infrastructures, notamment par rapport aux risques d’incendies ou aux accidents techniques.
  • Tenir scrupuleusement un registre visant à consigner les problèmes rencontrés et les solutions apportées.
  • Aider les personnes à s’extraite de situations délicates, si elles sont coincés dans un ascenseur, par exemple.

👉 Selon la taille des lieux et l’organigramme de l’entreprise, ces tâches peuvent être réparties entre plusieurs membres de l’équipe.  Une même tâche peut évidemment être distribuée à plusieurs employé(e)s. À noter qu’un(e) gardien(ne) est aussi susceptible de prendre en charge une partie de ces obligations (par exemple, ce qui se rapporte à l’ascenseur).

👉 Quel que soit le cahier des charges, il reste crucial de développer ses capacités de multitasking, couplées à une nécessité de rester vigilant(e)

Protection, communication, réactivité : les soft skills à développer tout au long d’une carrière

Dans tous les cas, un agent de sécurité est un garant de la protection d’autrui. Il doit donc faire preuve de bienveillance d’une part, et de fermeté d’autre part.

Garantir la tranquillité des lieux passe aussi par un équilibre entre intervention et observation.

Et cet équilibre ne pourra être atteint dès les premiers mois de service. Il fait partie des soft skills à développer tout au long d’une carrière, au même titre que le sens de la réactivité

Petit à petit, l’agent de sécurité apprend à cerner les enjeux d’une situation, et à réagir au bon moment. 

👉 Cela ne doit pas vous empêcher de mettre en valeur votre talent pour gérer les moments plus délicats. Dans votre CV, précisez que vous ferez tout pour bien réagir face à l’imprévu

👉 La patience et la réflexion doivent être de mise, au même titre que la prise d’initiative et la capacité d’agir rapidement. Au gré de votre profil, et sans donner trop de détails, faites comprendre que vous saurez trouver un équilibre

👉 Il est primodial de garder son sang froid et son objectivité quand on est agent de sécurité. Tenez compte de cet aspect dans la rédaction de votre curriculum vitae.

Ce qu’un agent de sécurité doit absolument connaître

Si l’instinct et la vivacité sont des atouts certains dans ce métier, il existe une dimension théorique non-négligeable.

🎓 Pour exercer en tant qu’agent de sécurité, il faut suivre une formation particulière. La voie la plus répandue est le CAP agent de sécurité. Il s’agit en général de suivre deux ans de cours, jumelés à la pratique. Sur le plan salarial, il est question de toucher entre 1500 euros et 2000 euros par mois (bruts). Ce total varie en fonction de l’ancienneté et de certains choix opérés par l’employeur. 

Dans tous les cas, la formation est essentielle. 

👉 Elle permet d’acquérir des bases indispensables en matière de secourisme

👉 Les étudiants sont briefés sur les risques d’incendie, de manière plus ou moins poussée selon les spécialisations.

👉 L’aspect humain et social est évidemment abordé, pour apprendre à contrôler les débordements au mieux, à assurer la gestion des conflits.

👉 Certains gestes d’intervention et de contrôles sont enseignés dans le cadre des cours dispensés.

Comment rédiger le meilleur CV pour un agent de sécurité ?

Rédiger son CV pour décrocher son premier poste

Si vous venez tout juste d’achever votre parcours de formation, vous n’avez forcément pas une grande expérience. Mais vous devez absolument mettre en avant les compétences pratiques que vous avez acquises.

Montrez que vous connaissez les enjeux de la profession. Il ne s’agit pas de détailler chaque situation vécue, évidemment, mais de donner des exemples succincts, qui accompagnent le résumé de votre cursus d’apprentissage. Par exemple :

« Lors de mon stage chez […], j’ai dû régler plusieurs conflits, ce qui m’a appris à… »

Rédiger son CV en cours de carrière, dans le cadre d’un changement d’employeur

Si vous cherchez un nouveau poste, il est bien sûr capital de détailler votre expérience jusqu’ici.

Mentionnez la raison sociale des entreprises, des compagnies, des sociétés pour lesquelles vous avez officié.

Sans vous lancer dans de grandes descriptions car un CV doit rester efficace, résumez les tâches que vous deviez exécuter dans le cadre de vos précédents jobs. Par exemple :

« En tant qu’agent de sécurité chez [nom du magasin], j’ai assuré la surveillance des rayons… »

N’hésitez pas à mettre en exergue les compétences que vous avez développées (soft skills).

Utilisez un modèle de CV

En vous basant sur nos modèle de CV, vous aurez la possibilité de mettre en forme un curriculum vitae propre et professionnel.

C’est un excellent moyen de mettre en valeur votre sérieux et de faire la différence parmi les candidatures.

 

Les compétences à inclure dans un CV agent de sécurité

Soft skills

  • Grande capacité de réactivité
  • Atteinte d’un très bon équilibre entre observation et réaction
  • Gestion des conflits et des situations problématiques
  • Interventions adaptées à la situation, à votre cahier des charges… et développement d’un esprit d’équipe, évidemment
  • Savoir garder son sang-froid et se montrer objectif en toutes circonstances. 

Hard skills

  • Avoir des compétences spécifiques en matière de secourisme.
  • Connaître les dimensions légales liées à la sécurité au sein des bâtiments publics et privés.
  • Maîtriser certains aspects informatiques, notamment pour la tenue des registres.
  • Acquérir des compétences transversales en termes de communication.
  • Développer des connaissances fines en termes de prévention des sinistres, étendues aux risques d’incendies et d’accidents techniques. 

Notre exemple de CV « agent de sécurité »

modele cv agent de sécurité
Créez un CV en 15 minutes avec nos modèles 🎉

Créez un compte en un clic. Essayez gratuitement.