Exemple CV auxiliaire de vie

header auxiliaire de vie

Chez Fisio, nous tenons à vous donner de précieux conseils sur la rédaction d’un CV, à travers notre série d’articles  CV métier. Ainsi, vous serez en mesure d’ajouter un curriculum vitae sur mesure, complet et adapté à la profession que vous exercez ! 

Dans les lignes à venir, concentre-nous sur le CV d’auxiliaire de vie, un métier qui demande autant de patience que de passion.

Auxiliaire de vie : l’humain au centre

Être auxiliaire de vie n’est pas forcément à la portée de tous. Cela demande un vrai sens de l’interaction humaine, une empathie acérée et une patience à toute épreuve.

Il s’agit généralement d’accompagner au quotidien les personnes qui ne peuvent pas jouir d’une autonomie complète (personnes âgées, en situation d’handicap…), pour s’assurer qu’elles puissent rester à domicile.

👉 Dans votre CV, particulièrement dans la catégorie qualités (ou équivalent), il est important d’insister sur la dimension sociale de votre personnalité et de votre approche. Votre capacité à écouter et à comprendre les besoins d’autrui est essentielle.

L’un des principaux défis que ce métier suppose, c’est le fait que vous soyez amené à intégrer la routine d’une tierce personne, chez qui vous devrez vous rendre, normalement, tous les jours. Cela suppose une forme « d’intrusion », même si évidemment le but poursuivi n’est pas négatif.

👉 Faire apparaître des mots-clés comme « discrétion » ou « respect » permet donc de montrer que vous connaissez les enjeux du métier à cet égard.

Et puisque l’humain est une espèce complexe… son quotidien peut l’être tout autant ! Il est impossible de prévoir tout ce qui va survenir pendant une intervention à domicile. Certains impondérables demandent une réactivité particulière.

👉  Ainsi, la polyvalence est une qualité à mettre en exergue dans un bon CV, puisqu’elle est inhérente aux fonctions d’un auxiliaire de vie.

Voici en effet quelques exemples des tâches possibles :

  • Aider la personne à suivre une routine saine au quotidien, en l’accompagnant dans les gestes qu’elle ne peut réaliser : toilette journalière, repas…
  • Selon les cas, escorter la femme ou l’homme dont vous vous occupez lors de ses déplacements ponctuels (rendez-vous chez le médecin, courses…).
  • Procéder à quelques vérifications basiques au niveau de la santé, et dans le domaine de vos compétences. Alerter les professionnels (hôpitaux, médecin généraliste…) compétents en cas de problème.
  • En fonction du cahier des charges, il peut s’agir d’entretenir les lieux et de s’occuper de l’administration.

Parfois, un membre de la famille s’occupe d’un élément spécifique (l’administration, justement) ou un autre professionnel gère un aspect (un homme ou une femme de ménage pour la partie nettoyage).

Dans tous les cas, c’est un métier qui suppose d’apprendre en continu, peut-être encore plus que pour d’autres métiers, parce que chaque personne visitée apporte son lot de défis particuliers. 

Quelles compétences développe-t-on sur le terrain ?

Lorsqu’on est auxiliaire de vie, on peut vraiment se retrouver confronté à un très grand nombre de situations. C’est ce qui fait à la fois la richesse et la complexité de ce métier.

👉 Si vous avez déjà de l’expérience, n’hésitez pas à préciser (brièvement) les situations auxquelles vous avez été confronté (par exemple : « Accompagnement des personnes en situation d’handicap »).

En effet, cela conduira les personnes qui découvrent votre dossier à constater quel type de patient(e) a rythmé votre quotidien professionnel.

C’est important dans le sens où selon l’âge et les problèmes rencontrés par la personne, les gestes à adopter, les routines à observer peuvent être vraiment différentes.

Aussi, et c’est peut-être le plus important, chaque patient(e) est unique.

Sur le terrain, vous apprendrez ce qu’aucune formation théorique ne peut vous transmettre. Par exemple :

  • Vous pourriez être confronté à quelqu’un qui a vécu des situations traumatiques, et qui réagit en conséquence (peur du contact, difficulté à s’exprimer…)
  • Il peut arriver que la personne soit particulièrement difficile à vivre, soit eu égard à sa personnalité, soit parce qu’elle a essuyé des revers nombreux sur le plan interpersonnel.
  • Selon l’état de la personne, les tâches deviennent parfois très intimes (aide pour aller aux toilettes, par exemple), alors que jusqu’ici vous n’aviez pas eu besoin d’aller aussi loin.

Mais il faut évidemment une base théorique et pratique pour appréhender au mieux ces situations. 

Quelle est la formation à suivre pour exercer cette profession ? 

Contrairement à d’autres métiers qui laissent la possibilité de se former entièrement sur le terrain, celui d’auxiliaire de vie suppose absolument une formation initiale.

🎓 Vous pouvez par exemple acquérir un diplôme d’État accompagnant éducatif et social, connu sous l’acronyme « DEAES ». 

🎓 Au fil du cursus, les étudiants doivent acquérir certaines notions de psychologie, certaines bases liées à l’assistance sociale

🎓 Évidemment, la formation de terrain est indissociable de l’apprentissage initial, et conduit à faire des stages que vous devez intégrer à votre CV.

👉 Justement, votre CV doit contenir l’ensemble des expériences que vous avez vécues dans le but d’obtenir le diplôme. 

Une fois entré dans la profession, le salaire est de 10.57 euros par heure, brut. Il est généralement compté à la facture.

Voici maintenant quelques conseils pour rédiger le CV idéal en tant qu’auxiliaire de vie. 

Comment rédiger le meilleur CV pour une auxiliaire de vie ? 

Rédiger son CV pour un premier poste

Si vous venez de terminer votre formation, vous n’avez forcément pas grand-chose à renseigner dans la partie « expérience ». Toutefois, comme on l’a dit plus tôt, ce que vous avez vécu pendant votre stage professionnel doit absolument apparaître.

Aussi, toute autre expérience doit figurer dans le CV. Même si vous avez animé un camp de vacances pendant un été ou distribué des tracts au centre-ville, cela montre que vous avez aiguisé vos compétences sur le plan humain.

N’hésitez pas à bien relire toutes les informations contenues dans cet article pour savoir sur quelles compétences insister. En les choisissant bien (tout en restant honnête), vous pouvez contrebalancer le manque d’expérience effective.

Rédiger son CV pour un nouvel employeur

Nous le répétons : un auxiliaire de vie a l’habitude de se retrouver constamment face à de nouvelles situations.

En citant absolument toutes vos expériences antérieures (chacun étant accompagnée du nom de l’organisme pour lequel vous avez travaillé et de quelques précisions sur le type de personnes accompagnées), vous prouvez que vous avez fait face à plusieurs cas.

👉 Vous pouvez indiquer les tâches qui ponctuaient votre quotidien en tant qu’auxiliaire de vie lorsque vous accompagniez une personne en particulier. Par exemple : préparation des repas, gestion des factures… mais ne rentrez pas dans les détails. Un CV doit toujours cibler des informations précises.

👉 N’oubliez pas de réfléchir aux valeurs humaines qui sont naturellement les vôtre, ou que vous avez ou aiguiser en cours de carrière. Cette profession est loin de n’avoir qu’une dimension technique !

Songer à utiliser un modèle de CV

Grâce à notre modèle de CV classique ou minimaliste, vous pouvez rendre votre dossier de candidature encore plus crédible, en soignant l’esthétique du document.

C’est un excellent moyen de prouver votre sérieux et le soin que vous pouvez apporter à certaines tâches avec un CV parfait !

 

Liste des soft skills et hard skills liés à cette profession

Soft skills

  • Développer de grandes capacités d’adaptation face aux situations très variées qu’un auxiliaire de vie peut rencontrer (handicap, âge avancé, maladie…),
  • Optimiser son efficacité pour assurer un service optimal et limitant la durée de visite,
  • Aiguiser son sens de l’empathie, de l’écoute… et sa patience,
  • Étendre ses compétences à l’ensemble des tâches du quotidien : préparation des repas, entretien, etc.

Hard skills

  • Avoir des notions de psychologique
  • Connaître quelques bases liées aux soins, en cas d’urgence ou de rituels (médicaments à prendre, appareil à installer…)
  • Connaître les lois et les normes liées aux aides sociales, aux droits des personnes assistées
  • Développer une maîtrise basique des gestes professionnels indispensables en tant qu’auxiliaire de vie (formation sur le terrain)

Notre exemple de CV « auxiliaire de vie »

modele cv auxiliaire de vie
Créez un CV en 15 minutes avec nos modèles 🎉

Créez un compte en un clic. Essayez gratuitement.