Exemple CV Commercial

exemple cv commercial header

Dans notre série spéciale CV métier, Fisio vous livre ses conseils et meilleures astuces pour réaliser le CV parfait en fonction de votre secteur d’activité.

Aujourd’hui, focus sur les CV pour les commerciaux : l’atout croissance des entreprises !

Un rôle clé dans l’entreprise

Le commercial est le véritable fer de lance de l’économie, il est le garant de la croissance des entreprises. Peu importe la taille de l’entreprise, il doit poursuivre un objectif simple : réaliser du chiffre d’affaire.

👉 Le commercial est un poste-clé dans n’importe quelle structure qui vend un produit ou un service. Sans lui l’entreprise ne peut pas se développer.

La connaissance de son produit, que ce soit dans une société tech, retail ou autre, est primordiale. En effet, les aptitudes personnelles et la capacité à influer sur une négociation avec son interlocuteur par ses qualités relationnelles, ne suffisent pas. La connaissance technique du produit, de ses concurrents, du marché et de l’environnement économique sont tout aussi importants à maîtriser pour conclure un accord.

B2B ou B2C

Les commerciaux se divisent en plusieurs branches :

  • B2C : les commerciaux qui travaillent pour accrocher une clientèle de particuliers. Il est important que le commercial connaisse bien sa cible et que la stratégie marketing soit bien rodée pour une prospection optimale (en physique, en ligne, réseaux sociaux, …)
  • B2B : les commerciaux spécialisés dans la vente pour les professionnels. Il doivent avoir une très bonne connaissance technique de leur offre/produit.

Il est important, dès son arrivée sur le marché de l’emploi, de se spécialiser sur une des deux branches. En effet, un commercial expérimenté en B2B aura plus de chance de trouver dans se secteur, même s’il peut très bien s’adapter à des problématiques B2C.

👉 Ce qui va définir la carrière du commercial, ce sera la connaissance technique d’un produit, d’un secteur d’activité, et du type de relation client qu’il maîtrise (ex : B2B retail grand compte – négociation en centrale d’achat).

Maîtriser son tunnel de vente

Le métier de commercial se décompose souvent entre la recherche du client (la prospection), qu’elle soit physique ou téléphonique, la négociation et le suivi du client.

Le commercial doit maîtriser son tunnel de vente et adapter ses missions au quotidien pour trouver l’équilibre et répartir au mieux sa charge de travail entre toutes les actions pour arriver à clôturer une vente avec un client.

  • La mise en place de la prospection : générer du business est au coeur du quotidien, c’est donc une des facettes du métier où le commercial doit être le plus actif. Il doit chercher de nouvelles pistes de développement de son business.
  • La négociation : il doit décrocher des rendez-vous pour rencontrer physiquement (ou par téléphone dans certains cas) ses prospects pour leur présenter l’offre et entamer avec eux une négociation.
  • Le deal : il doit être convaincant sur les caractéristiques de son offre pour arriver à faire signer le contrat et clôturer la vente.
  • Le suivi client : il s’agit ici de fidéliser le client pour que la relation perdure dans le temps. Dans certaines structures où le commercial est un pur chasseur (Business Developer), il va ensuite passer le relais à l’Account Manager pour manager la relation avec le compte client.

Les commerciaux possèdent plusieurs bottes secrètes pour réussir une négociation, que ce soit leur faculté de persuasion, une remise spéciale ou même un cadeau au client.

👉 Il est important de savoir utiliser ces moyens à bon escient pour pouvoir clôturer un deal quand il le faut et avoir toujours l’avantage dans la négociation.

L’ADN du commercial

Ce qui va définir aussi un commercial, ce sont ses qualités humaines. C’est essentiel si vous voulez exceller dans ce milieu et gagner toutes vos prospections.

  • Envie de réussir : on retrouve effectivement cette volonté de développer sa carrière, de gravir les échelons, chez les commerciaux qui possèdent une forte propension à vouloir réussir dans le secteur d’activité.
  • Aimer l’humain : le contact est au cœur du quotidien, il faut aimer aller à la rencontre des gens tous les jours et se montrer à l’écoute des besoins du prospect ou du client.
  • Détermination : les résultats sont souvent difficiles à obtenir et il ne faut lâcher sur aucun dossier, cela peut être les “montagnes russes” d’une semaine à l’autre. Il faut donc garder une motivation et une détermination sans faille.

🎓 Concernant sa formation, le recrutement peut aller du Bac+2, comme un DUT technique de commercialisation, jusqu’aux écoles de commerces en Bac + 5 avec des masters spécialisés en commerce et management. En fonction du niveau d’étude, le commercial pourra accéder à des postes à plus ou moins haute responsabilité, en obtenant directement après son cursus un poste de “responsable commercial”.

👉 Côté rémunération, le salaire dépend totalement de la structure. Toutefois le salaire d’un commercial est souvent composé d’une partie fixe et d’un variable, ce qui peut être une réelle source de motivation pour se challenger tous les mois.

Un CV commercial au top ?

  • Illustrez vos expériences professionnelles en chiffres

En plus de vos compétences, votre CV doit mettre en avant vos expériences professionnelles. Donnez des exemples où vous avez pu mettre en pratique vos compétences pour illustrer vos résultats (ex : X€ de CA réalisé sur X temps avec la mise en place d’une stratégie de prospection Y). N’ayez pas peur de mettre en avant des chiffres, n’ayez pas peur de faire valoir vos résultats.

  • Mettez en avant vos « soft skills

Vos compétences comportementales seront la clé pour décrocher le job, notamment lors de l’entretien ! Un profil commercial, c’est aussi du « bagou » et une vraie sensibilité à la vente ainsi qu’une forte motivation . Assurez-vous de bien lister les compétences en lien avec le poste (par exemple, selon le niveau de responsabilité vous pouvez mettre en avant vos compétences managériales et de leadership).

  • Mettez en avant votre maîtrise technique

Effectivement vos aptitudes sont importantes, mais n’oubliez pas vos compétences techniques et la maîtrise de certains outils primordiaux. Ici vous pourrez bien entendu citer les outils de CRM qui vont vous aider à gérer votre prospection et à suivre vos clients. Une bonne maîtrise d’outils comme Saleforce, Zoho .. est valorisée en entretien, cela évite bien souvent à l’entreprise de vous former sur ce genre d’outil. Si vous pratiquez d’autres outils en lien avec le poste, n’hésitez pas à les mentionner sachant qu’une bonne maîtrise des outils bureautiques est souvent demandée. 

  • Associez vos intérêts à la performance

La quête de la performance et du résultat sera votre quotidien quand vous serez en poste. Pour apporter une plus-value à votre CV, listez vos intérêts et faites un lien avec la performance. Cela peut être la pratique d’un sport en compétition associé à un niveau, une réalisation (illustrez avec des chiffres si possible). N’hésitez pas à mettre en valeur un côté original de votre personnalité tout en montrant que vous aimez la compétition et la réussite dans ce que vous entreprenez dans votre vie.

Les compétences pour un CV commercial

➖ Soft skills

  • Excellentes aptitudes à la communication
  • Prise d’initiative
  • Autonomie
  • Conquérant dans la prospection
  • Gestion du stress et des urgences

➖ Hard skills

Notre exemple de CV commercial

anthony modele cv commercial

Sed mattis massa at venenatis, efficitur. quis in