Exemple CV Commis de cuisine

header cv commis de cuisine

Convaincus qu’un CV optimisé et soigné peut faire toute la différence, Fisio vous donne toute une série de conseils à travers sa série CV métier. Ainsi, vous pourrez rédiger un curriculum vitae  efficace, et adapté au métier pour lequel vous postulez !

C’est aujourd’hui le CV pour un commis de cuisine qui va nous intéresser, en espérant que notre ventre ne gargouillera pas trop pendant la rédaction ! 

Commis de cuisine : une première phase ?

En réalité, il n’y a pas qu’un seul métier de « cuisinier ». Un commis de cuisine n’a en principe pas les mêmes fonctions qu’un chef de cuisine, par exemple. 

Cela dit, il faut noter qu’un métier aussi vivant suppose beaucoup de variations. Selon les restaurants et les pratiques, un commis de cuisine se verra confier bien plus de tâches… ou beaucoup moins.

La raison est simple : commis de cuisine est rarement un métier étalé sur toute une carrière.

👉 Il n’y a pas de règle absolue à cet égard, mais en principe, un commis de cuisine est assez jeune, à moins que la personne ne soit en reconversion professionnelle.

👉 En effet, le commis de cuisine occupe une place tout aussi importante que le cuisinier (ou chef de cuisine), mais il est généralement affecté à la préparation plutôt qu’à l’exécution.

👉 Dans votre CV, il est important que cette distinction apparaisse. Vous devez montrer que vous comprenez la différence entre un commis de cuisine et un cuisinier, même si cela paraît évident pour vous.

Quoi qu’il en soit, voici les tâches généralement confiées à un commis de cuisine. Encore une fois, elles sont susceptibles de varier selon les structures au sein desquelles vous travaillez.

  • Assurer le nettoyage de la cuisine, pour garantir à toute l’équipe un environnement de travail propre.
  • S’assure que la base matérielle et alimentaire nécessaire à la préparation des plats soit à disposition des cuisiniers. Il s’agit par exemple d’éplucher les pommes de terre, de décongeler une viande
  • Afin d’améliorer l’efficacité de l’équipe, il prend en charge certains plats basiques, qui ne supposent pas de sophistication particulière. On peut penser à la cuisson d’une viande ou à la préparation d’un bouillon.
  • Il s’assure que tous les ustensiles nécessaires soient à portée des cuisiniers et des autres employés de la structure

Efficacité, prises d’initiatives… découvrez les soft skills du commis de cuisine 

Au moment de rédiger votre CV, vous devez penser aux soft skills que vous développerez en tant que commis de cuisine, ou que vous avez déjà été amené(e) à développer lors d’expériences antérieures.

C’est une notion-clé pour ce poste, puisqu’il s’agit justement d’évoluer pour atteindre une place plus importante, en tant que cuisinier.

Attention : cette « prise de garde » n’est pas obligatoire. Certains préfèrent occuper cette fonction parce qu’ils se sentent à l’aide dans le domaine de la préparation, par exemple.

👉 En somme, un commis de cuisine ne fait pas un « moins bon métier » qu’un cuisinier. Évitez à tout prix, dans votre lettre de motivation notamment, d’écrire que vous voulez « être juste commis de cuisine pour le moment ».

👉 Ce d’autant qu’en exerçant cette profession, vous jouez un rôle important dans l’équation. Sans organisation, sans mise en place, le service pourrait vite devenir… un cauchemar en cuisine !

D’ailleurs, ce poste suppose de développer un grand nombre de soft skills

Autrement dit, il est question d’affiner ses compétences sur le terrain en continu. C’est un métier physique, mais aussi exigeant sur le plan émotionnel. En réalité, il permet une très bonne préparation technique et psychologique au métier de cuisinier, pour ceux qui veulent l’exercer ensuite.

👉 Même s’il s’agira, justement, de construire vos capacités dans le feu des fourneaux (ou plutôt à côté), rien ne vous empêche d’indiquer les aptitudes que vous pensez déjà avoir en partie, et qu’il s’agira d’affiner.

👉 Parmi elles, il y a la réactivité. Préparer la base des plats ou les ustensiles nécessaires à leur concoction ne suffira jamais ! Sur le moment, quand les clients commandent, il faut sans cesse s’adapter, réagir aux consignes, etc.

👉 N’oubliez jamais l’esprit d’équipe ! S’il y a bien un lieu où il faut en faire preuve, c’est la cuisine. Un seul maillon défaillant… et quelqu’un dans la salle risque d’être mécontent. En principe, la propension à fonctionner au sein d’un groupe devrait toujours figurer dans un bon CV pour devenir commis de cuisine.

👉 Finalement, la capacité à prendre des initiatives n’est pas à négliger. Il ne faut pas trop en prendre, certes, car s’improviser cuisinier est souvent mal vu. Mais on ne saurait non plus se montrer passif : il faut parfois franchir les seuils et prendre en charge certaines tâches attribuées au cuisinier dans les situations de crise.

Maintenant que nous avons mis l’accent sur les soft skills du commis de cuisine, passons… aux hard skills, autrement dit ce qui est acquis pendant une formation. Là aussi, leur mention dans le CV peut faire toute la différence.

Quelle est la formation à suivre pour exercer cette profession ? 

Vous vous en doutez : il n’existe pas de formation entièrement théorique pour devenir commis de cuisine, parce que le terrain est vraiment là où tout se passe et se décide. Mais il y a tout de même des connaissances à acquérir, ne serait-ce que sur les normes d’hygiène, les allergies…

🎓 Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs cursus envisageables pour devenir commis de cuisine. Le plus classique est le CAP de cuisinier, mais l’on peut aussi se lancer dans un bac professionnel spécialisé dans le domaine de la cuisine.

🎓 Les programmes supposent évidemment d’acquérir une maîtrise des actes professionnels (préparation, organisation…) mais aussi de développer des connaissances techniques parfois pointues et même scientifiques. 

👉 Dans votre CV, mais sans entrer dans les détails, n’hésitez pas à mentionner les stages que vous avez effectués et, sous forme de mots clés uniquement, à indiquer les compétences développées durant ces phases (par exemple : préparation des sauces, mise en place de la table de travail avant le service…).

En parlant du CV, il est temps de vous livrer nos conseils pour rédiger un CV parfait en tant que commis de cuisine.

Comment rédiger le meilleur CV commis de cuisine ? 

Rédiger son CV pour décrocher son premier poste

Comme on l’a dit plus tôt, le métier de commis de cuisine correspond souvent au début d’un parcours professionnel.

Ainsi, il n’y a aucune raison de vous décourager parce que vous n’avez pas encore travaillé dans beaucoup de restaurants.

👉 Vous ne devez pas hésiter, cependant, à indiquer toutes les autres expériences qui peuvent vous avoir « forgé » par rapport aux compétences qu’on attend d’un commis de cuisine.

Par exemple, tout ce qui a un lien avec la collaboration peut être un atout considérable. Vous avez été animateur dans un camp de vacances ? Vous avez fait un sport d’équipe ? La première information peut directement figurer dans votre expérience, et l’autre dans vos loisirs.

👉 Montrez-vous créatif pour que la personne qui découvre le dossier sache comment vous faites la différence !

Rédiger son CV en cours de carrière, dans le cadre d’un changement d’employeur

Si vous avez déjà de l’expérience en tant que commis de cuisine, pensez bien à renseigner tout votre parcours professionnel jusqu’ici, en indiquant clairement les références (raison sociale, lieu…) et les dates durant lesquelles vous avez travaillé

👉 Mettez en valeur les compétences que vous pensez avoir déjà acquises, ou que vous commencez à construire. Restez humble… sans vous dévaloriser !

Songer à utiliser un modèle de CV

N’hésitez pas à utiliser nos modèle de CV, afin de donner une belle identité visuelle à votre dossier.

Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que votre candidature fasse la différence !

 

Les compétences à inclure dans un CV commis de cuisine

Soft skills

  • Acquérir une bonne réactivité et une gestion du stress à la hauteur
  • Savoir réaliser les gestes professionnels liés à la cuisine de manière efficace
  • Développer un très bon esprit d’équipe
  • Prendre certaines initiatives, lorsque la situation l’exige

Hard skills

  • Avoir des notions théoriques sur la santé alimentaire (nutrition, allergies, spécificités des différents comestibles…)
  • Connaître les normes d’hygiène en vigueur
  • Acquérir des savoirs sur les ustensiles et l’équipement électroménager d’une cuisine
  • Être au fait des actes professionnels basiques concernant la préparation des repas, mais aussi de ce qui permet d’en préparer

Nos exemples de CV « commis de cuisine »

modele cv commis de cuisine 1
modele cv commis de cuisine 2
Créez un CV en 15 minutes avec nos modèles 🎉

Créez un compte en un clic. Essayez gratuitement.