Réussir son CV étudiant : le guide complet

cv étudiant header

Vous êtes étudiant et vous souhaitez rédiger un CV performant pour trouver un stage, une alternance ou un premier emploi ? Fisio vous liste ses meilleurs conseils dans ce guide.

Un CV étudiant est un format un peu spécial. A la différence des CV de personnes qui sont sur le marché de l’emploi, dont la carrière est déjà bien avancée et qui ont une expérience professionnelle solide, vous n’avez sûrement pas pu réaliser une première expérience significative en entreprise ou seulement très peu …

En cela votre CV étudiant est différent d’un CV professionnel. Il faudra l’adapter et respecter quelques règles de base pour construire un CV clair, percutant et adapté à l’offre à pourvoir. C’est le détail dans votre CV qui pourra plaire au recruteur, plus que votre « background ».

Cela peut être un élément commun dans vos centres d’intérêt ou une compétence technique qui fera que le recruteur vous recontactera. Ne négligez donc aucune partie de votre CV, car chaque partie peut être déterminante !

Utilisez un modèle de CV

Premièrement il vous faudra choisir un modèle de CV qui vous ressemble et qui colle à l’environnement dans lequel vous évoluez dans vos études.

Par exemple :

  • Les environnements feutrés comme la finance pourront s’orienter vers des modèles minimalistes et sobres.
  • Les environnements comme la communication/marketing pourront s’orienter vers des modèles créatifs, colorés et originaux. La prise de risque ici est obligatoire pour se démarquer graphiquement.
  • Les environnements sans code particulier comme les commerciaux pourront s’orienter vers un modèle classique et l’adapter à leur envie et leur personnalité. Ils évalueront le degré de prise de risque qu’ils peuvent prendre en termes d’originalité, en fonction de l’entreprise et du poste à pourvoir.

Évaluez bien l’environnement et surtout l’entreprise dans laquelle vous postulez car certaines entreprises sont à cheval sur les codes. Il faudra donc adopter une attitude très « corporate » notamment pour le style de votre CV étudiant.

👉 A l’inverse, dans un environnement start-up, on pourra se permettre plus de prise de risque et d’originalité pour mettre en avant sa personnalité et se différencier car ce sont des environnements jeunes où la personnalité du candidat est très regardée.

Titrez votre CV

On se dit souvent « je n’ai pas encore trouvé ma spécialité » ou « je ne sais pas encore le métier que je veux faire après mon année d’étude » .. Mais cela ne doit pas vous empêcher de titrer clairement votre CV avec votre spécialité et le poste que vous souhaitez pourvoir. C’est un élément indispensable de votre CV étudiant.

Exemple de titre de CV :

Léo en Master 2 management des entreprises pourra titrer son CV : « Assistant du manager opérationnel ».

Même si vous n’êtes pas sûr de votre voie ou que vous n’avez pas encore exercé cette fonction, montrez que vous l’incarnez dès la rédaction de votre CV.

👉 Si le titre de votre CV correspond à l’intitulé du poste, vous êtes sûr de passer l’étape 1 !

Décrivez votre motivation en quelques lignes

L’idéal c’est que le recruteur puisse comprendre votre motivation en quelques ligne sans forcément lire votre lettre de motivation. Décrivez succinctement votre profil, votre motivation pour ce poste et votre valeur ajoutée.

👉 C’est ici qu’il faut réussir à montrer ses talents d’écriture, pour réussir à se vendre en quelques mots ! Les twittos vous serez à l’aise, c’est votre jeu préféré !

Exemple de description du profil de Léo :

« Je recherche un contrat en alternance d’un an dans un projet qui a du sens et une entreprise novatrice dans son secteur pour pouvoir mettre à profit mes compétences managériales et mes qualités personnelles au sein d’une équipe dynamique. Mes connaissances en informatique avancée complètent mon profil de manager, ce qui me permet d’avoir un profil polyvalent. »

Mettez en avant vos « petits boulots »

Même si la partie sur vos expériences professionnelles ne sera pas forcément l’atout majeur de votre CV étudiant, il est important de porter un grand soin à mettre en avant vos petits boulots, ou jobs d’été et de les valoriser, car ce sont vos premiers pas dans des structures de type entreprise, où vous avez peut-être exercé des responsabilités et des missions en autonomie.

Montrez au recruteur que vous êtes une personne dévouée et motivée qui a su durant ces périodes mettre à profit son temps libre pour effectuer des petits boulots afin d’être autonome financièrement.

Exemple :

« Rayonnage Magasin X en intérim – Juin 2019 – 2 semaines

Travail estival dans une grande surface. Mise en rayon des produits, suivi des process grande distribution, gestion d’une feuille de route pour l’équipe, formation sur règles d’hygiène et sécurité. Autonomie et prise de responsabilité durant cette mission de 2 semaines. »

N’hésitez pas à parler des compétences dont vous avez fait preuve durant vos petits boulots :

  • Travail en autonomie
  • Prise de responsabilité, maîtrise d’un périmètre d’activité
  • Travail en équipe
  • Contact client
  • Rigueur et ponctualité

De plus pour appuyer et détailler vos missions, n’hésitez pas à illustrer par des chiffres concrets, exemple : « Travail dans la vigne durant 1 mois – X kg récoltés en moyenne par jour sur X hectares de terrain à couvrir en équipe de X personnes »

👉 Vous l’aurez compris, toute information est bonne à prendre, mettez en avant et valorisez ces petits boulots qui montreront au recruteur votre débrouillardise, votre motivation et votre capacité à intégrer une structure et à évoluer dedans avec motivation.

Mettez en avant vos centres d’intérêt

L’importance de présenter ses centres d’intérêt de façon claire et illustrée peut être un réel atout lors de votre candidature étudiante. Pourquoi ? Car vos centres d’intérêt décrivent votre personnalité.

Ce que recherchent les entreprises, ce sont des candidats uniques et motivés. Montrez-leur que vous êtes curieux et que vous vous intéressez à différents domaines.

👉 De plus, le recruteur peut aussi s’identifier directement à vos centres d’intérêt, ce qui peut être clairement un plus, notamment lors de l’entretien pour créer un lien autour d’un sujet commun.

Voici quelques exemples pour bien présenter ses centres d’intérêt dans votre CV étudiant et faire la différence :

  • Sport : mettez en avant les activités que vous ou avez pratiquées. Il est important d’appuyer ces expériences par des dates, niveau, .. N’hésitez pas à vous valoriser un maximum et montrez l’énergie que vous employéz dans vos sports !

« 6 ans d’équitation (jusqu’à aujourd’hui) – pratique 4 fois / semaine – Championne Aquitaine 2018 en saut »

  • Art : parlez de vos talents et montrez votre sensibilité artistique, que ce soit la pratique d’un instrument ou bien une connaissance sur un art (cinéma, peinture, etc ..). Votre culture artistique montre que vous vous intéressez à des sujets extérieurs à vos études et que vous avez une certaine sensibilité. N’hésitez pas à mettre l’accent dessus.

« Pratique de la guitare depuis l’âge de 10 ans – 3 ans de conservatoire (2005-2008) – Création d’un groupe de rock amateur où je suis le guitariste – 4 sessions studio par mois – lien soundcloud/Bandcamp »

« Passionné de cinéma – abonné d’un cinéma d’art et essai depuis 5 ans où je vais 3 à 4 fois par semaine – création et tenue d’un blog de critique cinématographique depuis 2 ans : www.nathancritiquelecinema.com »

  • Voyage : parlez de vos voyages mais de façon la plus constructive possible, il ne s’agit pas de dire que l’on va à la plage en Espagne l’été pour bronzer. Ici, si vous avez la chance d’avoir visité plusieurs pays, parlez de ce qui vous a marqué, de votre expérience sur place, surtout si vous y êtes allé pour un but autre que le loisir.

« 2018 voyage en Australie – 6 mois de « woofing » dans une ferme agricole – travail non rémunéré et logement chez l’habitant – 1 mois de road trip dans le désert en fin de séjour seul »

  • Associatif : décrivez les activités associatives que vous avez pu ou que pratiquez. Montrez votre engagement pour des projets ou des causes qui vous sont chères, que ce soit au niveau local ou autre.

« Engagement actif auprès des Restos du cœur dans le quartier du 20ème à Paris. Bénévolat 4 fois par mois pour la distribution des repas du soir. Installation et fermeture du stand, distribution des repas et coordination du stand, contact humain et dialogue ».

Jouez à fond la carte « hard skills » !

Vos études sont en train de vous former sur vos compétences techniques « hard skills », il faut donc les mettre en avant.

Vous pouvez aussi indiquer au recruteur votre niveau de maîtrise de ces compétences pour qu’il puisse savoir si vous êtes à un niveau avancé ou non .

Exemple : « Maîtrise avancée de PhotoShop et Ilustrator, maîtrise débutant du reste de la suite Adobe » « Formation en entreprise durant mon stage sur l’outil SAGE – 2 semaines – niveau avancé » « Maîtrise complète et avancée du logiciel AutoCad ».

Aujourd’hui, avec la technologie et les outils disponibles notamment sur le web, vous pouvez vous auto-former à n’importe quelle domaine si vous êtes motivé et que vous le souhaitez.

👉 N’hésitez pas à mettre en avant ce côté autodidacte si vous avez appris un logiciel sur le tas ou si vous « geekez » sur un outil depuis quelques temps pour perfectionner votre maîtrise de ce dernier.

Cela montrera votre curiosité et surtout votre capacité à apprendre en autonomie et suivre des tutoriels pour vous auto-former.

👉 Vous pouvez aussi mettre en avant le niveau de maîtrise obtenu si vous avez par exemple suivi une formation payante en ligne avec un niveau de qualification comme sur le site OpenClassRoom par exemple.

Les « soft skill », parlons en !

Les soft skills sont vos compétences dites « douces » ou « comportementales », vos meilleures alliées en tant qu’étudiant pour évoluer parfaitement en entreprise. Il ne suffit pas d’avoir une bonne maîtrise technique, il faut savoir évoluer dans l’environnement de l’entreprise, que ce soit avec son équipe ou son client, pour interagir avec eux au quotidien. Pour cela, il faut faire preuve de compétences comportementales pour s’adapter aux différentes situations.

Actuellement les compétences comportementales les plus recherchées par les recruteurs sont les suivantes :

  • Gestion du stress
  • Créativité
  • Sens du relationnel
  • Motivation
  • Prise d’initiative
  • Esprit d’équipe
  • Excellente communication orale et écrite

👉 Citez les compétences comportementales que vous avez pu acquérir durant votre expérience scolaire, professionnelle, ou personnelle pour définir votre caractère et votre personnalité. Vous pouvez les illustrer par des exemples. 

Exemple : « Prise d’initiative – stage X – mise en place d’un processus anti-gaspillage des déchets dans mon équipe » 

Nos conseils pour un CV étudiant au top !

Prise de risque

Prendre un risque c’est la clé pour se démarquer, que ce soit sur la mise en forme de votre CV étudiant en choisissant une mise en forme décalée et originale ou la mise en avant de vos informations en accentuant en particulier un élément de votre CV étudiant (une expérience, un centre d’intérêt, une phrase de présentation originale) pour révéler votre personnalité et le fait que vous soyez unique.

Compétence spécifique

Quand on est étudiant, avoir une compétence sur un sujet que peu de candidats maîtriseront c’est aussi une des clés pour se démarquer sur un poste. Cela peut être la maîtrise d’une langue spéciale avec un très bon niveau, d’un outil, d’un logiciel, une connaissance spécifique ou technique. Pensez à la façon de vous démarquer et n’hésitez pas à vous auto-former.

  • Exemple 1 :

« Je suis en première année d’école Multimédia. Je m’auto-forme sur l’outil Sketch depuis le début de l’année scolaire. C’est un outil de maquettage UX (tutoriel en ligne), qui est très demandé, notamment dans l’environnement start-up. Pour ma future recherche de stage, voici mon joker qui fera sûrement la différence ».

  • Exemple 2 :

« Je suis en première année d’étude de développeur. Je maîtrise déjà plusieurs outils de codage et durant mon temps libre j’ai déjà réalisé 4 sites pour des connaissances. Je présente ces projets, ce sont mes atouts pour réussir ma candidature »

  • Exemple 3 :

« Je suis en première année d’école de mode. Je fais des créations depuis plusieurs années mais sans avoir professionnalisé l’activité. J’offre des pièces à des personnes de la famille. Action : je réalise un shooting de mes créations et je crée un book en ligne. Voici une belle carte de visite pour ma future recherche de stage qui montre que je suis entrepreunante dans mon domaine et créative »

Conclusion

Préparer une candidature étudiante, c’est du boulot, car il s’agit de réussir à se démarquer avec souvent peu d’expérience professionnelle. Il faut donc faire preuve d’inventivité et mettre en avant le plus possible d’autres aspects de votre parcours.

La mise en forme comptera pour beaucoup pour décrocher un entretien. Ce sera la première chose que le recruteur regardera. Votre objectif premier est donc de parfaire la forme de votre CV étudiant, le choix des mots utilisés et votre photo de profil. 😉

📸 Une photo professionnelle au top ? Nous avons un partenariat avec EVER qui vous offre votre portrait professionnel si vous réalisez votre CV sur notre site. Découvrir les shootings EVER

Parlez de vos passions, de vos engagements, montrez que vous êtes curieux du monde qui vous entoure et capable de prise d’initiative. Une candidature originale et unique attirera toujours l’œil de la personne qui vous lit !

Vous êtes maître de votre candidature, à vous de la réussir … Bonne chance !✌️


elit. leo. felis Curabitur felis suscipit